Micro-influenceurs vs Macro-influenceurs

Micro-influenceurs vs Macro-influenceurs

Les influenceurs se départagent en plusieurs catégories. Les micro-influenceurs se situent entre 10 000 et 100 000 abonnées tandis que les macros se situent entre 100 000 et 500 000 abonnés. Dans cet article, nous parlerons de ces influenceurs et de leurs différentes forces de vente. 


L’AUTHENTICITÉ ET LA CRÉATION PERSONNELLE 

Les micro-influenceurs ont une plus petite communauté ce qui leur permet d’entretenir une relation de proximité avec leurs abonnés et donc de tenir un discours plus authentique. Ces caractéristiques rendent leur pouvoir de recommandation puissant car les abonnés écoutent leurs conseils comme s’ils écoutaient un proche. 

L’authenticité est aussi une nécessité de par le manque de moyens et de ressources pour réaliser des photos et des vidéos de campagne, vous-même ne retrouvez-vous pas plus de contenu face caméra que du contenu studio ? Tandis que les macro-influenceurs sont entourés d’équipe ou d’agence pour la réalisation de leur projet, rendant la création personnelle plus qualitative ou professionnelle. 

Les micro-influenceurs sont donc là pour combler le besoin d’authenticité recherché par les marques et ils restent plus accessibles. Les macro-influenceurs, qui détiennent de plus grandes communautés, sont souvent sollicités pour augmenter la notoriété et la visibilité d’une marque. Cependant, plusieurs de ces influenceurs manquent parfois d’authenticité ce qui peut se répercuter sur la campagne. Dans ce cas, il faut espérer que le contenu touche assez de personnes. 


LE TAUX D’ENGAGEMENT ET LA CRÉDIBILITÉ 

Les micro-influenceurs ont un taux d’engagement conséquent car leur communauté est plus petite et donc plus engagée. En général, le taux d’engagement baisse plus le nombre d’abonnés augmente car la communauté se diversifie en augmentant ce qui fait baisser les intéractions avec l’influenceur. Les macro-influenceurs, quant à eux, sont fort demandés et leur grand nombre d’abonnés leur offre une grande crédibilité. A contrario, les micro-influenceurs cherchent à se frayer une place parmi les plus grands et ils gagnent de plus en plus de crédibilité vis-à-vis des marques non pas par leur nombre d’abonnés mais grâce à l’implication de leurs communautés. 

A cela s’ajoute le social proof (phénomène d’influence du consommateur) qui est surtout présent avec les macro-influenceurs car leurs communautés s’identifient à eux comme influenceurs “stars” et ils vont leur en dégager des qualités. Celles-ci vont donc être associées au produit que l’influenceur promeut. 


LES RÉSULTATS DANS LA RENTABILITÉ 

Il est évident que ces deux catégories d’influenceurs sont rentables grâce à leurs avantages comme l’authenticité pour l’un ou encore la visibilité pour l’autre. Pour une bonne rentabilité, il est important de choisir un influenceur qui répond aux besoins et aux objectifs prédéfinis par la marque. D’une part, 88% des consommateurs font autant confiance aux recommandations des autres consommateurs qu’à celles de leurs proches, ce qui est un atout majeur des micro-influenceurs. D’autres part, les macro-influenceurs possèdent une portée de publication envers leurs audiences plus importante (le reach) grâce à leurs grandes communautés.

 

 

En conclusion, les catégories micro et macro-influenceurs sont toutes les deux appropriées pour une marque qui alloue un budget pour des campagnes de marketing d’influence. Les micros sont en adéquation avec les marques qui recherchent un discours assez authentique. Tandis que les macros seront plus appropriées en termes de notoriété et de visibilité. Grâce à leurs nombreuses qualités, les micro-influenceurs possèdent donc une force publicitaire tout aussi bonne que les plus grands. 

S'abonner à notre newsletter

Recevez des mises à jour et apprenez des meilleurs

Vous voulez booster votre activité ?

Envoyez-nous un message et restez en contact